Marion LIBERT

Avocat

Je recherchais depuis longtemps à m’investir dans la vie de la Cité en sortant du carcan habituel des partis politiques. Mon métier d’avocat, mon engagement caritatif et au sein de la commune de Romagnat m’apportent beaucoup. Mais comment réfléchir demain sans raisonner globalement, sans penser Clermont et la métropole, sans penser bassin de vie plutôt que commune par commune ?

Je recherchais un lieu dans lequel je puisse contribuer à une réflexion sur l’avenir sans devoir être « cataloguée » de droite ou de gauche. Une dynamique dans laquelle l’idée n’est pas de distribuer des bons ou mauvais points à la majorité municipale ou à l’opposition mais bien se nourrir du parcours de chacun pour construire à plus long terme. C’est dans cet état d’esprit que je me suis intéressée au Laboratoire Démocratique, et ma rencontre avec Stéphane CALIPEL a fait le reste. Je suis ravie de pouvoir m’engager dans ce projet pour Clermont.